Le discours du Trône 2020: un hymne à l’espoir, à la considération et à l’action

aaa3
Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de la fête du Trône intervient cette année dans un contexte marqué par les retombées du Covid-19 et ses répercussions sur la vie des individus et aux plans économique et social.
En dépit de ces circonstances difficiles, SM le Roi a opté pour un message positif en entament Son discours en cette occasion, par un message d’espoir et d’optimisme avant de le clore par un verset coranique porteur de toutes les significations de l’aisance qui succède, par la volonté divine, à toute période de gêne: ”Allah fera succéder l’aisance à la gêne».
Le Souverain a ainsi affirmé que les sentiments d’affection et de considération réciproques, partagées avec Son peuple dévoué, se fortifient chaque jour et “c’est par la force pérenne de ces liens et leur pleine réciprocité que nous faisons indissolublement corps”.
Ainsi, l’intérêt bienveillant que Sa Majesté le Roi porte à la santé de chaque citoyen marocain et à la sécurité de sa famille est à l’aune des préoccupations du Souverain à l’égard de Ses propres enfants et de Sa propre famille.
Entre le début et la fin, le discours Royal est un hymne à la reconnaissance et à l’action pour enrayer cette pandémie à travers une série de décisions et de mesures visant à en atténuer les effets sur les personnes et sur la société.
Pour ce quoi est de la reconnaissance, le Souverain a tenu à adresser Ses remerciements et l’expression de Sa considération aux différents pouvoirs publics qui se sont dûment acquittés de leur mission et à tous les soldats de l’ombre qui ont consenti de lourds sacrifices en étant auxiliary premiers rangs pour enrayer la prolifération de la pandémie.
SM le Roi a salué aussi les citoyennes et les citoyens pour l’esprit d’engagement responsable ainsi que le niveau de prise de conscience, de discipline et de réactivité positive avec les pouvoirs publics dont ils ont fait preuve pendant la période de confinement, tout en se félicitant du bel esprit d’entraide et de volontariat qui prévalait, pendant ces temps difficiles, entre voisins, et avec les personnes âgées, ainsi que du soutien aux familles nécessiteuses. Cet esprit s’est reflété à travers des scènes émouvantes de grand patriotisme, où l’hymne national était chanté depuis les fenêtres des maisons, et forces de l’ordre et citoyens communiant par des échanges de saluts.
Pour ce qui est de l’action, elle s’est traduite dans les mesures et décisions difficiles et décisives entreprises dans l’intérêt de la nation et des citoyens en vue d’enrayer la propagation de cette pandémie et en atténuer les répercussions socio-économiques.
La première décision en ce sens concerne l’Initiative Royale de création du Fonds spécial de gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19). C’est une  décision sage qui témoigne de l’esprit proactif et de la clairvoyance de SM le Roi, un fait qui a été concrètement illustré à travers la contribution de ce fonds dans l’acquisition du matériel médical nécessaire pour faire face à la pandémie, le soutien social accordé aux familles ayant perdu leur source de revenue en plus de son rôle dans l’appui des secteurs touchés par la crise et la préservation des postes d’emploi.
Dans un souci de transparence, le Souverain a tenu à informer l’opinion publique nationale du solde du fonds ainsi que des montants des dépenses effectuées.
Conscient que les répercussions de cette crise seront dévastatrices et en soutien à la décision de la création dudit fonds, SM le Roi a pris deux décisions importantes relatives aux domaines économique et social sur le moyen et le long terme .
Premièrement, le lancement d’un plan ambitieux pour la relance économique afin de permettre aux secteurs de production de reprendre son élan et de fournir des postes d’emploi et conserver les sources de revenu.
A cet égard, Sa Majesté le Roi a appelé à mobiliser toutes les ressources disponibles, alors que 120 milliards de dirhams seront injectés dans l’économie nationale, soit 11 pc du PIB, ce qui placera le Maroc au premier rang des pays en matière de relance économique post Covid-19.
A cet effet, le Souverain a appelé à la création d’un fonds d’investissement stratégique pour remplir une mission d’appui aux activités de production, d’accompagnement et de financement des grands projets d’investissement public-privé, dans une diversité de domaines.
Le plan de relance économique ne se limitant pas uniquement au volet financier, SM le Roi a recommandé l’adhésion efficace et responsable du gouvernement, des acteurs sociaux et des opérateurs économiques, dans un cadre contractuel constructif qui sera à la hauteur des défis du moment et des attentes des Marocains.
En parallèle, le Souverain a appelé au lancement d’une réforme profonde du secteur public pour corriger les dysfonctionnements structurels des établissements et des entreprises publics, garantir une complémentarité et une cohérence optimales entre leurs missions respectives et rehausser leur efficience économique et sociale.
A cette fin, SM le Roi a appelé à la création d’une Agence Nationale dont la mission consistera à assurer la gestion stratégique des participations de l’Etat et à suivre la performance des établissements publics.
– Deuxièmement, la généralisation de la couverture sociale pour l’ensemble des Marocains au cours des cinq prochaines années :
La vision Royale est, en effet, fondée sur le placement du citoyen au cœur du processus de développement afin de répondre aux aspirations des Marocains et contribuer à réaliser la justice sociale et sectorielle.
En effet, Sa Majesté le Roi considère la couverture sociale comme un fondement pour la garantie de la dignité humaine et la protection des catégories sociales fragiles, contribuant ainsi à renforcer la cohésion de la société.
Dans cette perspective, Sa Majesté le Roi a appelé  à entamer le processus de généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains à partir du mois de janvier 2021, selon un programme d’action précis, qui devra porter, en premier lieu, sur la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des allocations familiales avant de l’étendre aux autres couvertures sociales que sont la retraite et l’indemnité pour perte d’emploi.
Ce projet requiert une réforme rigoureuse des systèmes et programmes sociaux déjà en place, marqués par un éparpillement des interventions et par un faible taux de couverture et d’efficacité, de nature à permettre l’intégration des salariés et des employés du secteur privé et de la profession libérale, le soutien de l’Etat aux familles qui peuvent disposer d’une contribution régulière, dans le cadre de la solidarité nationale.
Dans cette même veine, le Souverain a appelé à faire de la généralisation de la couverture sociale un levier essentiel d’insertion du secteur informel dans le tissu économique national.
Pour garantir les conditions de succès de ce grand chantier social, SM le Roi a appelé le gouvernement, en concertation avec les partenaires sociaux, à parachever l’élaboration d’une vision pragmatique globale, qui devra inclure le planning, le cadre légal ainsi que les options de financement pour parvenir in fine à une généralisation effective de la couverture sociale.
Dans ce souverain, le Souverain a rappelé qu’il importe d’adopter une bonne gouvernance reposant sur un dialogue social constructif et les principes de probité et de transparence, et de prévenir tout dérapage ou toute instrumentalisation de ce noble projet sociétal à des fins politiques.
Sa Majesté le Roi pose ainsi une nouvelle pierre dans le parachèvement de l’édifice social visant à assurer la dignité de l’ensemble des Marocains.
Le souverain a affirmé enfin que la prochaine étape exige de mutualiser les efforts de tous les Marocains, afin de relever les défis à venir, en interpellant en eux l’esprit de patriotisme et leur sens des responsabilités individuelles et collectives afin de faire des acquis engrangés en cette courte période un tournant décisif pour accélérer la cadence des réformes imposées par la conjoncture et saisir les opportunités favorables.
SM le Roi, qui a entamé son discours sur un ton d’espoir, L’a conclu par un verset coranique porteur de plein d’optimisme pour réconforter tous ceux ayant surmonté dans la patience toute sorte d’adversité, dont le Covid-19, que Dieu fasse que l’aisance succéde à la gêne.

Laisser un commentaire

*