Le Discours royal de la Marche verte souligne l’importance de consolider l’unité et le développement en Afrique (universitaire)

ab1

Le Discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI, depuis Dakar à l’occasion du 41ème anniversaire de la Marche verte, a souligné l’importance de consolider l’unité et le développement en Afrique, a affirmé El Hassan Hjij, enseignant chercheur à l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès.
Le Souverain a mis en avant la coopération Sud-Sud initiée par le Royaume qui, fidèle à ses racines africaines, est conscient que l’avenir des peuples africains réside dans le développement de leurs relations de coopération et de partenariat, a relevé M. Hjij dans une déclaration à la MAP.
Ce discours, prononcé depuis la capitale sénégalaise, est porteur de significations et de signaux profonds destinés à booster le développement du continent africain, à améliorer les conditions de vie des populations et à satisfaire leurs attentes, a-t-il expliqué.
En rappelant les récentes visites royales dans certains pays amis et leur apport à l’émergence d’une nouvelle dynamique de coopération et de partenariat avec les pays africains, le Discours royal n’a pas omis de souligner la décision du Royaume de réintégrer l’Union Africaine (UA) pour défendre son intégrité territoriale au sein de l’organisation panafricaine, a-t-il poursuivi.
L’interviewé a assuré que le Souverain a de même mis l’accent sur l’importance que revêt la tenue de la COP22 à Marrakech (7/18 novembre) en tant que plate-forme idoine qui permettra aux pays africains d’examiner les problèmes dont ils pâtissent.
(MAP)

Laisser un commentaire

*