MONDE CONGO Le Congo ne veut plus donner de visas humanitaires aux Belges et aux Français

FILE PHOTO: Democratic Republic of Congo's President Joseph Kabila addresses a news conference at the State House in Kinshasa, Democratic Republic of Congo January 26, 2018. REUTERS/Kenny Katombe/File Photo

Le ministre délégué chargé des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga Ngoyi Kasongo, a adressé un message aux ambassades de la République démocratique du Congo (RDC) leur demandant d’appliquer la même mesure que les ambassades de France et de Belgique à Kinshasa, qui n’accordent plus de visas humanitaires ou pour soins médicaux aux ressortissants congolais depuis la fermeture de la Maison Schengen – ordonnée par le gouvernement de Kinshasa -, a appris jeudi l’agence Belga.

« Il est constaté de manière non équivoque » que ces ambassades ne délivrent plus de tels visas, a écrit M. Ilunga dans un message daté du mardi 24 juillet et adressé à toutes les ambassades de la RDC à l’étranger. « A cet effet, il est demandé à toutes nos représentations diplomatiques d’appliquer les mêmes dispositions à leurs ressortissants par principe de réciprocité », ajoute le ministre.Maison Schengen
La Maison Schengen – une sorte de consulat européen géré par la Belgique – a suspendu toutes ses activités après la décision de sa fermeture par le gouvernement congolais, le 24 janvier dans le cadre d’une énième crise diplomatique entre la RDC et son ancienne puissance coloniale.

Reprise du dialogue
La lettre de M. Ilunga intervient alors que le chargé d’affaires de l’ambassade de Belgique à Kinshasa, Philippe Bronchain, qui fait office d’ambassadeur depuis le rappel à Bruxelles, en janvier dernier, de l’ambassadeur Bertrand de Crombrugghe de Piquendaele, a fait état la semaine dernière d’un « dialogue » entre les deux pays pour surmonter leurs différends.

Laisser un commentaire

*